Gloubi-boulga, Gloubi-blogua

Y a pas écrit wikipedia

Ceci n’est pas un site en grève contre les projets de lois SOPA et PIPA … c’est juste lâchement laissé à l’abandon.

Faudrait quand même que j’en refasse quelque chose un jour (à commencer par remplacer ce layout franchement plus très frais).

Au fait y a encore des survivants, persistants, irréductibles qui passent encore de temps en temps en attente d’un signe de vie ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

I’ll be back

Et puis c’est tout

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour une fois

Pour une fois que je voulais poster quelque chose sur Twitter.

twitter_over_capacity

Mon statut vieux de 36 jours est cependant loin du dernier record. Je survivrai donc.

Rendez-vous sur Hellocoton !

TT (25)

Il y a tout juste 10 ans, on était tout tout près d’arriver à ce fameux “AN 2000″, qui avait suscité tant de suppositions de “comment ce sera”. Quelques décennies plus tôt, on imaginait pour cette date des voitures volantes, des robots qui accomplissaient la moindre tâche ménagère … etc. Que nenni, rien de tout cela (ok on a peut être des appareils qui nous facilitent la vie mais chez moi, l’aspirateur ne passe toujours pas tout seul).

On avait aussi imaginé approcher l’apocalypse avec le bug de l’an 2000 … certes, on avait travaillé pour préparer ce passage délicat, mais on avait compris que la probabilité d’accident majeur (du moins là où je travaillais) était vraiment proche de zéro. Effectivement, c’était plus proche du poisson d’avril que du déluge.

Bref, une décennie s’est écoulée depuis, je ne l’ai pas vue passer. Et qu’est-ce qui s’est passé en une décennie … j’en fait une liste en 13 points … ce n’est pas du tout exhaustif et c’est très subjectif (donc, oui, je sais … y a eu aussi plein d’autres choses).

  1. mes un peu plus de 7 ans à Montréal.
  2. l’évolution d’internet, devenu complètement omniprésent (en tout cas pour moi) dans énormément d’aspects (d’une certaine façon c’est peut être ça le robot qui fait presque tout pour nous).
  3. plus généralement, conséquence du précédent, l’information devenue encore plus globale et instantanée. Rien ne peu plus se passer de majeur sans que le monde entier soit au courant dans les minutes voire les secondes qui suivent.
  4. certainement aussi une conséquence de cela, des personnes qui accèdent à une certaine célébrité, pour un oui ou un non, et à la vitesse de l’éclair. Et celles qui savent utiliser habilement les médias pour entretenir leur célébrité sans rien faire de majeur à part se dénuder sur une plage, se battre avec un paparazzi à la sortie d’un bar, etc.
  5. énormément de discussions sur l’environnement, les changements climatiques, les catastrophes naturelles qui en découlent, ou pas.
  6. dans les films, séries, etc occidentaux, l’ennemi ne vient plus du froid, il n’a plus d’accent slave (à part dans le dernier Indiana Jones … mais l’époque du film veut cela) … il vient du Moyen Orient et les menaces terroristes ont remplacé les espions.
  7. des banques prises à leur propre jeu, leurs dirigeants qui ne se privent pas pour autant de se remplir les poches et beaucoup de monde qui y ont laissé leur chemise.
  8. l’incroyable coup de bluff de la RTBF.
  9. l’omniprésence de quelques sites devenus indispensables (qu’on croit) : Google, Wikipedia, YouTube, …
  10. des moments forts en sport, en bien : le tennis survolé par Federer, les 8 médailles de Phelps, les 9″58 d’Usain Bolt, 2 titres consécutifs pour les Rouches (même si on dit jamais 2 sans 3, ça pue solide pour cette année), les filles belges au tennis … mais aussi en moins glorieux : la tête de Zidane, la main d’Henry, du dopage, le tacle de Witsel, un but injustement annulé contre le Brésil…
  11. tout un tas de gadgets dont on ne peut plus se passer : iPod, iPhone, Blackberry, les machines à café (What else ?), machines à pain, appareils photo numériques …
  12. beaucoup de télé pas terrible mais aussi des séries incroyables qui ont commencé : Dr House, Lost, Desperate Housewives, …  ou se sont terminées : Urgences, Friends …
  13. Le Blu-Ray qui supplante déjà de plus en plus le DVD (qui était pourtant encore bien jeune il y a 10 ans) … Je me demande où il en sera dans 10 ans.

Et bien sûr on pourrait citer des tas d’événements précis et marquants (attentats 11 septembre, de Londres et de Madrid, élection de Barack Obama, le passage à l’euro, la mort de Jean Paul II qui n’en finissait plus …).

Ça ne fait aucun doute qu’on en aura encore autant à dire dans 10 ans sur les années 2010 … que ce soit ici ou ailleurs.

D’ici là … Bonne année à tous !

Principe du Thursday Thirteen (merci le copier-coller et le/la premier/e qui l’a écrit) :

Le Thursday Thirteen est une idée d’une américaine qui voulait réunir plusieurs blogs autour d’une version courte hebdomadaire des “100 choses”. De cette idée est né le jeudi : le jour de la liste en treize points. Tout le monde peut participer. Le principe est simple : vous faites une liste en 13 points le jeudi lorsque vous le souhaitez.

And ze code si on veut (mais là tout suite non)

Rendez-vous sur Hellocoton !

TT (24)

Il n’y en a pas eu beaucoup de TT ces derniers temps mais … c’est un peu de circonstances.

  1. Joyeux Noël
  2. Merry Christmas
  3. Vrolijk Kerstfeest
  4. Buon Natale
  5. Feliz Navidad
  6. Fröhliche Weihnachten
  7. Kala Christougenna
  8. Nadolig llawen
  9. God Jul
  10. Ia orana e te noera
  11. C Pождеством Xристовом (S rojdestvom Kristovom)
  12. Meri Kirihimete
  13. Djoyeus Noyé

Si vous voulez savoir qui est qui et si vous avez des réclamations sur la qualité des traductions … c’est là que j’ai tout piqué.

Et pour savoir si vos cadeaux vont être livrés à temps, on suit le parcours du Père Noël sur Google Maps.

EDIT : Plus directement, on suit petit papa Noël (pas le chien des Simpsons) ici et on peut aussi lire cet article.

Principe du Thursday Thirteen (merci le copier-coller et le/la premier/e qui l’a écrit) :

Le Thursday Thirteen est une idée d’une américaine qui voulait réunir plusieurs blogs autour d’une version courte hebdomadaire des “100 choses”. De cette idée est né le jeudi : le jour de la liste en treize points. Tout le monde peut participer. Le principe est simple : vous faites une liste en 13 points le jeudi lorsque vous le souhaitez.

And ze code si on veut (mais là tout suite non)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Catastrophomètre

Un peu dans la même lignée que mon billet sur les célébrations entourant le vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin …

Dans mon tour (presque)-quotidien de blogs, je lisais le dernier billet d’Etolane qui apportait sa participation au “Catastrophomètre” de Martin Petit. Comme les autres ont (souvent / parfois … ça dépend qui) de meilleures idées que moi, comme je trouve le sujet intéressant …

6 décembre 1989 : En Belgique, on célèbre la St Nicolas, patron des écoliers. J’ai 14 ans, plus du tout naïve (*) évidemment mais j’ai aussi décidé depuis longtemps que, même mercantile, c’est un “folkore” que je veux garder encore longtemps. Je n’ai évidemment aucune idée que de l’autre côté de l’Atlantique, 14 jeunes femmes sont mortes simplement pour avoir voulu étudier dans un domaine où elles sont minoritaires.

11 septembre 2001 : Quelques jours avant mes 26 ans. Je travaille dans un environnement plutôt agréable. Dans l’après-midi, alors qu’on sent un peu tous venir l’heure d’une pause café, une de mes collègues, mi-américaine, est au téléphone avec sa soeur qui séjourne à New-York. On comprend qu’il se passe quelque chose … on la devine horrifiée de ce qu’elle voit depuis son balcon. Quelques instants on “espère” un accident mais on comprend vite que ce n’est pas ça. On se précipite tous aux nouvelles sur les sites internet … tout est saturé, à peu près rien ne répond. Dans le bureau d’une autre collègue on s’est réunis autour de sa radio qui livre des informations au compte-goutte … un autre avion sur le Pentagone … un autre ne répond pas à l’appel. Je me souviens de quelqu’un qui dit “Ça va recommencer, plus personne n’osera prendre l’avion”. On sait que l’aéroport est à quelques km de nos bureaux, on voit assez souvent passer des avions à basse altitude … on sait qu’on pense tous à la même chose, le siège de l’OTAN n’est pas beaucoup plus loin, personne ne le dit tout haut mais on se demande tous si on doit s’en inquiéter. On quitte tous le bureau très tôt et je finis la journée devant la télé même si ce sont toujours les mêmes informations qui passent en boucle. Quelques semaines plus tard, je prends l’avion pour passer quelques jours à Montréal, l’avion est particulièrement peu rempli … je n’ai jamais su si c’était une conséquence directe des attentats ou la réalité d’une compagnie aérienne agonisante.

Aujourd’hui : 34 ans. Je vis à Montréal depuis un peu plus de 7 ans. Même s’il est différent, je travaille toujours dans un environnement agréable. Les nouvelles du matin m’ont rappelé le 29ème anniversaire de l’assassinat de John Lennon. J’ai appris à connaître ce qui s’est passé à Polytechnique, par les rappels annuels dans les bulletins de nouvelles de chaque St Nicolas, par un film, par une récolte de fond annuelle destinée à distribuer des bourses d’études en mémoire d’une des victimes, fille d’un ancien employé de l’endroit où je travaille. Sans appréhension, je prends l’avion plus ou moins anuellement pour re-visiter le plat pays qui est le mien. J’ai visité New-York, vu Ground Zero, grand vide au milieu d’une ville si dense.

La vie continue.

(*) façon plus ou moins élégante et plus ou moins discrète de dire si oui ou non, “on sait”

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le n’importe quoi du vendredi (55)

  • Dans 2 semaines commencent les vacances de Nowel … c’est pas cool ça ? En tout cas, c’est limite pour que j’en sois déjà à décompter les heures.
  • D’ici là, ça va être hypra chaud niveau timing.
  • Je ne sais pas pourquoi mais Johnny dans un Tarantino, ça ne m’inspire rien de bon.
  • Ce matin, en descendant la rue du métro vers mon travail, dans un parc, il y avait 2 écureuils qui “jouaient” ensemble. À voir la façon dont ça se roulait un sur l’autre, 2 possibilités : soit ça allait devenir indécent, soit ça allait tourner à la bagarre.
  • Non, je n’ai pas attendu pour voir comment ça tournait.
  • Pile poil aujourd’hui, le “Club de Hockey Canadien de Montréal” (parait que c’est comme ça qu’on dit en vrai) fête ses cents ans. Donc, évidemment aujourd’hui y avait match avec moult célébrations y compris présence d’une fameuse brochette de plus ou moins anciennes gloires qui font partie des 700 et quelques joueurs qui sont passés par le club au cours de ce centenaire. Parmi eux, les 2 plus vieux “anciens” encore en vie … 90 et des balais chacun.
  • Et comme je travaille pas loin de là ousque ça joue, en sortant du travail c’était déjà assez agité dans le coin.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le n’importe quoi du vendredi (54)

  • Hum, petit manque de constance c’est temps-ci. L’avantage c’est que ça fait de la matière pour le N’importe Quoi … mais l’inconvénient c’est que quand on tarde trop, ben y a des bouts qui sont un peu périmés. Bref …
  • Misère de misère, le métro c’est de nouveau du grand n’importe quoi avec des ralentissements et/ou pannes et/ou interruptions de service quasiment tous les jours. Et ça c’est sans compter sur les bus qui décident de ne pas s’arrêter aux arrêts. Certes l’arrêt était déplacé pour cause de travaux mais (1) j’étais au bon endroit, (2) c’était indiqué, (3) on était plusieurs à attendre, (4) il y en a plusieurs qui ont fait signe au bus de s’arrêter. Que nenni, il nous est passé sous le nez.
  • Je me suis retenue beaucoup d’aller voir le nouveau film avec George (Men who stare at goats) le premier soir où il était diffusé … parce que ce n’était pas raisonnable pour toutes sortes de raisons (c’est bizarre cette phrase). Bien entendu, je n’ai quand même pas attendu pendant trop longtemps dans les jours qui ont suivi. Ben, comment dire, c’est un vrai film de drogués.
  • Allez savoir pourquoi, l’autre jour je lisais ce qui était écrit sur l’étiquette de mon bidon de solution tue-microbes pour les mains … “ATTENTION : Ce produit peut décolorer certains tissus” … oups … cependant, je n’ai pas remarqué de décoloration. Mais je ne rententerai pas le diable.
  • Merde, j’aime bien la chanson de Scarlett Johansson.
  • Je suis restée quelques temps sans aller sur Deezer, j’y retourne et je commence à me dire que c’est con … y a plein de trucs qui ont changé … je n’ai quasiment plus accès à aucun titre un tant soit peu connu (apparament pour des restrictions de région) … et la FAQ fait référence à des trucs que je ne vois absolument pas sur ma page. Ou alors c’est mes yeux.
  • TV5 a commencé à diffuser le documentaire Apocalypse (et c’est vraiment bien dis donc). Bref, s’en suit discussions ici et là de “toi tu regardes ? ah ouais, c’est bien hein” et compagnie … et, au détour d’une de ces conversations, j’ai du me retenir très très beaucoup de bondir et d’arracher des yeux (par exemple) … quand j’ai entendu quelqu’un dire, en gros, “ouais mais les Français, les Anglais et toute cette bande là (*), c’est de leur faute, ils n’avaient qu’à faire respecter les traités qu’ils avaient signé avec l’Allemagne … c’est bien fait pour eux”.
  • Je crois que c’est vraiment le “c’est bien fait pour eux” qui a eu du mal à passer.
  • Pour revenir à des choses plus joyeuses, j’ai une nouvelle addiction de jeu sur internet … même si le jeu semble avoir encore quelques défauts (de jeunesse ?), notamment des questions formulées étrangement (et avec quelques fautes d’orthographe), malgré tout, j’aime bien.
  • C’est vrai que ça fait un peu tache … mais d’après moi, ils ne se tracassent pas trop du montant de l’amende … et justement on reparlera des irlandais bientôt bientôt  … parce que ouiiiiiiiiiiii, j’ai acheté mon billet … ouais, avant la plupart de la populace (et de façon tout à fait légale) qui devra se battre demain à l’ouverture de la mise en vente pour avoir un des précieux sésames.
  • Dans d’autres circonstances on reparlera aussi de ma tête de linotte tiens.
  • Je viens de voir Kirk Douglas (quasi 93 balais tout de même) à la télé. Dis donc je le croyais mort lui. Mais je me demande si je ne confondais pas avec Charlton Heston. Attention !! Spartacus n’est pas Ben Hur.

kirkdouglas

(*)tout pays envahi, j’en ai déduis

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Roi est mort, Vive le Roi !

Mais non, en vrai le Roi n’est pas mort, ni même la “vieille” Reine, contrairement à certains communiqués qui ont circulés plus tôt aujourd’hui. Ceci dit, à force de l’annoncer régulièrement, ils vont inévitablement finir par avoir raison. Ce n’est pas la première fois que ça arrive qu’on annonce le trépas (ou pas loin) de l’un ou l’autre avant que sa dernière heure ne soit arrivée … Pascal Sevran, Paul Newman, Patrick Swayze … et évidemment, si il y a bien quelque chose qui finit par arriver, c’est bien de passer l’arme à gauche.

Aux dernières nouvelles, Michel Galabru et Roger Hanin sont toujours de ce monde, même si, ce week-end, on a eu chaud pour le second.

Par contre, ça n’empêche pas que d’autres ont cassé leur pipe et c’est ainsi que ce matin, dans mes RSS de nouvelles diverses et variées, on en était à deux de moins en plus (ou 2 de plus en moins, c’est comme on veut) : un ancien Premier ministre belge de 90 et des balais (j’ai vu 96 et 98 … Wikipedia tranche en me disant 98) et un acteur français de 30 ans (qui a en même temps cassé son Ariel Atom, c’est con).

Evidemment, pour un comme pour l’autre, c’est jamais drôle ni rien mais ça a généré chez moi un certain étonnement … attends, je t’explique …

En lisant les deux dépêches une derrière l’autre, j’ai réalisé que je “connaissais” (façon de parler, on n’a pas gardé les cochons ensemble) le politicien mais pas du tout l’acteur en question.

Du coup, je me suis demandée comment ça se fait que je n’ai aucune idée de qui était cet acteur de 30 ans, apparement loin d’être un inconnu pourtant. J’ai eu beau lire les articles où on en parlait (les circonstances font qu’il n’y a qu’à se baisser), donc voir des photos, parcourir sa filmographie et … rien … c’est le néant total. Et ça, je ne sais pas du tout comment c’est arrivé.

Évidemment, le gars il était dans 99 Francs, sauf que c’est un film dont j’ai regardé à peu près les 5 premières minutes avant d’en avoir déjà marre. Donc, c’est pas avec ça que j’aurais pu en garder un souvenir impérissable. Par contre, je vois aussi qu’il était dans Syriana (ouais, carrément, le Syriana de George), que j’ai vu et bien vu plusieurs fois mais je n’ai absolument aucun souvenir du gars. Je vais être obligée de re-regarder Syriana. Et toc.

Bref, tout ça pour dire que, on a beau être connu, c’est pas pour ça qu’il n’y aura pas toujours l’un ou l’autre qui n’a aucune idée de qui on est. Et que, c’est quand même con de penser que c’est juste à sa mort qu’on apprend son existence. Et, pour beaucoup, dans un jour ou deux, il aura laissé la place à un autre.

Tout comme (toute proportion gardée), lorsque le Roi meurt, le premier souci est de déterminer qui le remplacera.

Rendez-vous sur Hellocoton !

The Wall

À moins d’habiter une grotte au fin fond de la jungle sur une île déserte (si, si, ça doit exister), il est impossible de passer à côté des célébrations du vingtième anniversaire de la chute du mur de Berlin

Google.de - 09/11/2009

Google.de - 09/11/2009

Et du coup, je suis en train de me demander si je ne me rappellerai pas plus de ces célébrations que de la chute elle-même.

En effet, lorsque j’en entends parler ces jours-ci dans les médias, une remarque revient souvent … comme lors d’autres événements majeurs, “tout le monde se souvient de ce qu’il faisait à ce moment-là” … tout le monde ? Non. Franchement, non.

Certes, j’ai bien un vague souvenir de pelles mécaniques qui attaquent un mur bariolé qui s’écroule par pans entiers … un vague souvenir de gens qui attaquent le même mur avec tout ce qui peut servir à l’affaiblir même de la moindre miette … un vague souvenir d’un long défilé de gens ravis de “passer de l’autre côté”, vers l’ouest pour un peu de liberté ou vers l’est pour un peu de curiosité (et pour défier une époque où le retour eût été impossible) … un vague souvenir qu’il se passait quelque chose de spécial …

Mais de là à dire que je me rappelle exactement de ce que je faisais à ce moment là, non, pas du tout. Pourtant, j’étais déjà assez “vieille” il me semble pour me rappeller plus précisément de ce moment là. Mais peut-être tout simplement qu’à 14 ans, la politique internationale, ça ne venait pas très haut dans la liste de mes centres d’intérêt. Notez bien que ce n’est toujours pas forcément le cas, sauf que maintenant, il me semble que je réaliserais plus rapidement la portée d’un tel événement.

C’est grave docteur ? Non, je ne pense pas. En tout cas, ça ne me pose pas de problème de conscience de ne pas savoir ce que je faisais à ce moment là.

Ce serait plus grave si même encore aujourd’hui je m’en foutais et si je n’avais aucune idée de quoi on parle, ni d’où ça vient etc.

Et puis, probablement que tout dépend des générations … est-ce que les jeunes qui ont 14 ans aujourd’hui se rappeleront clairement, dans 20 ans, de certains événements de l’actualité d’aujourd’hui ? Ils se rappeleront peut être plus des certains “buzz” internet. Peut être.

Par contre, l’évocation de cet événement, me rappelle plus les jours, semaines, mois qui ont suivis … tous les changements que cela entraînait … les atlas qui changeaient (et ce n’était que le début d’une longue vague de révision des cartes européennes … au point qu’aujourd’hui, la géographie que j’ai apprise à l’école me semble bien désuette … tout comme les “anciens” qui parlaient de Congo Belge, du Siam ou du Dahomey) … les autocollants “DDR” qui ne signifiaient plus qu’un souvenir sur des autos … des doubles équipes nationales qui ne font plus qu’une dans multitude de sports … la fin des “méchants” qui viennent de l’est dans les films et les feuilletons … et puis, des histoires plus ou moins romancées et/ou romanesques de retrouvailles, des histoires qui ont ravivé un espoir de retour de certains disparus, espoirs qui auront été plus souvent déçus qu’autre chose.

Et puis, assez étrangement, plutôt que la chute elle-même, j’ai un souvenir plus nette d’une reconstitution anecdotique de l’événement … 3 ans (si ma mémoire ne me fais pas défaut) et quelques plus tard, la fancy-fair de mon école … alors que les concours de play-back avaient encore la cote (même s’ils étaient sur leur déclin … je crois que ça a été une des dernières, si pas la dernière édition de la grande époque de ces concours dans nos murs) … un groupe de gars de ma classe avaient repris ça …

… d’une façon mémorable, un d’entre eux, vêtu d’un uniforme militaire construisait un mur sur l’avant de la scène pendant la plus grande partie de la chanson et le détruisait à la fin. En réalité, ils l’ont fait 2 fois … d’abord dans le spectacle de café-théâtre … une réussite de l’avis de tous, limite de la standing ovation … et ensuite une deuxième fois, le lendemain, pour le concours proprement dit … où ils ont terminé deuxième. Pourquoi ? simplement parce que dans leur deuxième “représentation”, la destruction avait été beaucoup plus violente, trop violente du goût du jury (la première fois, le mur avait été relativement épargné puisqu’il devait encore servir le lendemain).

Dans mes souvenirs aussi, le façon dont tout le monde voulait avoir son morceau de mur et la folie mercantile qui s’en est suivie. Je n’ose pas imaginer ce que ça aurait donné si Ebay avait été dans le tableau à cette époque. Heureusement, que certains morceaux ont été épargnés pour les musées et autres. Ça me tentait, pour illustrer l’article, d’aller photographier le bout qui est conservé à Montréal, mais, après tout, je n’aurais pas fait mieux que ça.

Si on veut se remettre en mémoire quelques images de la chute du mur, on va voir le diaporama de Google fait à partir des archives de photos du magazine Life.

Rendez-vous sur Hellocoton !
décembre 2017
L Ma Me J V S D
« jan    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Catégories
Archives




Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs

Ma Page sur Hellocoton





Photos

Sur Flickr
Sur Picasa